Forum Orionis

Forum de discussion du club d'astronomie Orionis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GalerieGalerie  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Le site webLe site web  

Partagez | 
 

 Rôle de Phobos dans l'exploration humaine de Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 51
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Rôle de Phobos dans l'exploration humaine de Mars   Lun 8 Déc 2008 - 17:37

hello

Le report à 2011 du lancement du Mars Science Laboratory de la NASA ne doit pas faire oublier le lancement en fin d'année prochaine de la sonde russe Phobos-Grunt qui doit rejoindre en 2010, Phobos un des deux satellites de Mars qui pourrait très bien servir de relais avancé pour la conquête du Système Solaire.

Phobos-Grunt

Phobos-Grunt vise à rapporter pour la première fois sur Terre quelques grammes de la surface de Phobos, le plus gros des 2 satellites de Saturne. 50 kg d'équipements scientifiques resteront à la surface de Phobos pour recueillir des informations qui seront transmises par la suite sur Terre. Cette mission se fera en coopération avec la Chine qui fournira un petit dispositif qui permettra de réduire le régolithe de surface en une fine poudre en vue d'une analyse in-situ par les instruments du lander.

Le choix de Phobos comme première mission de retour d'échantillons du système martien peut paraître surprenant alors qu'astronomes et planétologues attendent surtout des échantillons martiens. Ce sont des considérations techniques qui ont 'contraint' les Russes à opter pour une mission de retour d'échantillons de Phobos au détriment de Mars. Viser Mars aurait nécessité de développer une mission bien plus complexe que Phobos-Grunt.

En effet, et cela ne vous surprendre pas, l'énergie requise, tant pour se poser sur Mars qu'en repartir, est bien plus importante que si l'on vise Phobos. D'où ce choix logique pour une première mission de cette catégorie, qui offre aussi l'avantage du moindre coût. Par contre ce qui va vous surprendre, c'est le delta V (mesure de l'énergie propulsive nécessaire pour la mission) de la Terre jusqu'à Phobos et le retour qui est la moitié environ du delta V nécessaire à la boucle Terre-surface lunaire !

Concrètement, cela signifie qu'en termes d'énergie, il est plus facile d'atteindre Phobos que notre propre Lune de sorte que certains spécialistes voient dans Phobos une des clés de la colonisation réussie de Mars et l'expansion humaine dans le Système Solaire servir de relais avancés pour la conquête du système solaire.

Postes avancés

L'intérêt scientifique de la mission Phobos-Grunt n'est donc pas seulement de rapporter sur Terre des échantillons. L'autre grand objectif sera de déterminer la nature des jets de gaz découverts par la sonde soviétique Phobos 2, que l'on pense être une sorte de vapeur d'eau ce qui peut signifier la présence de poches d'eau. Une hypothèse soutenue par certains scientifiques en raison de la faible densité de Phobos qui pourrait indiquer que le satellite possède un intérieur très poreux, voire un cœur de glace.

L'exploration humaine du Système Solaire ne pourra pas se faire sans postes avancés, répartis un peu partout dans le Système Solaire. Dans un premier temps, ces postes avancés seront naturels. Il s'agira soient d'astéroïdes et de comètes à très faibles périodes ou des lunes comme Phobos, par exemple.

Dans le cas de Phobos, si son sous-sol renferme effectivement de la glace d'eau, il ferait un candidat parfait comme poste avancé. L'exploitation de ces gisements d'eau sera favorisée par sa très faible gravité (une personne de 68 kilogrammes ne pèserait plus que 57 grammes !) et ce fameux delta V qui permettra d'approvisionner en eau, et tout ce que l'on peut en tirer, les infrastructures en orbite basse terrestre

D'un point de vue strictement économique, l'utilisation de Phobos à cette seule fin pourrait devenir très rentable. Une étude montre que 2000 tonnes d'eau pourrait être envoyée vers la Terre à chaque fenêtre de tir (environ tous les 2 ans) de sorte que ce poste avancé pourrait devenir rentable au bout de 5 à 10 ans, à compter de la première mission. Pour chaque lancement, les gains en fonction du profil de la mission s'inscrivent dans une fourchette comprise entre 1,5 et 3,0 milliards de dollars.

Note

Phobos et Deimos pourraient servir de stations spatiales pour l'exploration à distance de Mars. Depuis la surface des lunes martiennes, les astronautes pourraient effectivement télécommander des robots en temps réel, en s'affranchissant ainsi du délai de communication Terre - Mars, qui rend les opérations de pilotage particulièrement laborieuses. Une telle solution serait idéale pour étudier sans les perturber d'éventuels écosystèmes martiens.

Phobos

Phobos est un des objets les plus sombres du Système Solaire. Son albédo est seulement de 0,05, contre 0,25 pour Mars. Il est également une des plus petites lunes du Système Solaire aux formes très irrégulières (27 km x 22 x 19 km). Tout comme Deimos, l'autre satellite de Mars, Phobos, il à une densité très faible, proche de 1,95 contre 4,4 pour Mars et 5,5 pour la Terre.

Sa surface est littéralement criblée de cratères d'impact et le plus grand a un diamètre de 10 km, soit plus de 30 % de la taille du satellite. Elle est probablement recouverte d'une couche de régolite de 300 mètres d'épaisseur. En cause, un intense bombardement météorique survenu il y a des milliards d'années qui a fini par transformer la surface autrefois solide en une poudre très fine, le régolite

Phobos se situe à 6000 km au-dessus de Mars. Aucun autre satellite dans le système solaire n'est aussi proche de sa planète. En raison de cette proximité, Phobos est condamné. Dans environ 11 millions d'années, il se brisera pour former un anneau autour de Mars ou s'écrasera contre.

De l'histoire de Phobos, on ne sait pas grand-chose. Il n'est même pas sûr que cette lune de Mars se soit formée en même temps que la planète rouge. L'idée qui prévaut actuellement c'est que, comme Deimos, il s'agirait d'un astéroïde de la ceinture de Kuiper capturé par Mars. Reste que le mécanisme de cette capture n'est pas très bien compris.

Source: Flashespace.com

_________________

Opera 10.61
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/orionis
 
Rôle de Phobos dans l'exploration humaine de Mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BASSOU.... LA CONDITION HUMAINE, LE DESTIN ET L’ESTIME DE SOI
» L'éspèce humaine et Darwin (L'évolution), qui sommes nous et d'ou venons nous.
» La Comédie humaine
» Zola, La Bête humaine: théorie de l'hérédité
» Les "mauvaises" cellules souches identifiées.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Orionis :: Les Nouvelles astronomiques-
Sauter vers: