Forum Orionis

Forum de discussion du club d'astronomie Orionis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GalerieGalerie  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Le site webLe site web  

Partagez | 
 

 une nouvelle théorie du tout!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hervé
Membre


Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: une nouvelle théorie du tout!   Lun 3 Déc 2007 - 13:11

J'ai découvert cela en lisant le journal ce matin...

Extrait du blog de Lionel Barbe :article du 30/11/07 (http://www.lionelbarbe.typepad.com/)


"Je me permets une petite entorse à ma déontologie qui consiste à publier sur ce blog des billets ayant trait au domaine de l'information et de la communication. Encore que... une théorie du "tout" ne peut pas, par définition, ne pas être intéressante pour tous les domaines de la connaissance..

Garrett Lisi, un physicien de 39 ans qui gagne sa vie en faisant du surf a posté début novembre sur internet un document de 31 page intitulé "an exceptionnally simple theory of everything". Rien que ça !

Pour ceux qui n'ont pas suivi l'actualité des 60 dernières années de la physique théorique (ce qui se comprendrait fort bien), voici un petit résumé de la situation. Depuis Einstein, la physique est scindée en trois grands ensembles. La Newtonienne permet entre autre, de calculer la vitesse de chute d'une pomme, mais ça vous le saviez :-)

La Relativiste, grâce à notre cher Einstein, permet de calculer notamment tout ce qui concerne le domaine du "trés grand". Donc, les trajectoires des planètes, les masses des trous noirs, la vitesse de la lumière, et autres joyeusetés qui nous font rêver. La relativité, c'est le domaine de l'espace temps, sans elle, il n'y aurait notamment pas de GPS (merci Albert pour ceux qui n'ont pas le sens de l'orientation ou qui ne savent pas lire une carte et merci aussi de la part de ceux qui les ont comme co-pilotes pour partir en vacances..).

À l'opposé, se trouve la petite dernière, la physique quantique (initiée par Planck et reprise par Einstein). Celle-ci s'intéresse en particulier à tout ce qui est minuscule et qu'on ne voit jamais (sauf par l'intermédiaire d'un accélérateur de particules), les quantas, les bosons et autres particules élémentaires. Pour le quidam, la physique quantique est un peu mystérieuse, on y parle d'un chat (celui de Schrodinger) qui existe mais en fait pas vraiment, de téléportation quantique, de théorie des cordes.

Super, me direz-vous mais alors ou est le problème ? Hé bien le voici : non content d'avoir développé des théories d'une complexité extrême pour étudier des choses qui existent plus ou moins (mais qui existent quand même..du moins il paraît !), les physiciens voudraient maintenant en trouver une seule qui permettent de tout calculer, du calcul de trajectoire de votre GPS en passant par la flottaison d'un bateau jusqu'aux origines du Big Bang (Hé oui, on vous a menti, tout ne commence pas au Big Bang). Et ce n'est pas une mince affaire, depuis 60 ans ils cherchent et n'ont toujours pas trouvé.
Et voilà qu'un surfer qui a passé son Doctorat en physique théorique il y a dix ans et n'a fait aucune publication depuis prétend, lui, qu'il a une bonne piste... Il aurait travaillé dans l'ombre depuis 8 ans à sa théorie, entre deux cours de surf. Il dit lui même qu'il a préféré renoncé à toute charge administrative considérant que cela prendrait trop de temps et entraverait son approche autonome (et aussi son envie de faire du surf).

Naturellement, on commence par croire au canular, puis en réfléchissant un peu, on se rappel d'un expert 2e classe prénommé Albert qui avait eu son bac de justesse.. un original lui aussi, franchement anti-conformiste. Alors qui sait ? Garrett Lisi dit lui même que sa théorie pourrait se révéler fausse mais sa meilleurs publicité, se sont les physiciens du monde entier qui la font en débattant depuis deux semaines aux quatre coins du web. Pour les physiciens, cette théorie du tout est une sorte de Graal, l'aboutissement de la physique, puisque censée permettre de tout calculer. Mais ce qui fait frissonner, c'est qu'une telle théorie ouvrirait la porte jusqu'ici scellée des origines de l'Univers (avant le big bang), et donc en quelque sorte, des notres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 51
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: une nouvelle théorie du tout!   Lun 3 Déc 2007 - 16:52

Salut Hervé hello

Hummmm voilà un sujet intéressant à plus d'un titre...maintenant gardons l'esprit ouvert mais surtout critique study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/orionis
dominique
Membre
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 56
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: une nouvelle théorie du tout!   Mar 4 Déc 2007 - 22:14

Bon ben pour moi la TDT
et que la quête d'une vision unifiée des forces fondamentales qui ne s'arrête pas là.
Il reste encore une étape à franchir, celle de l'unification de la gravité avec les trois autres interactions : la théorie du Tout.
Cette dernière étape est la plus difficile car elle bute sur un obstacle majeur, l'incompatibilité de la relativité générale et de la mécanique quantique.
Comme nous l'avons vu ci dessus sur le message de RV, la relativité générale traite de la gravitation et de ses effets à grande échelle, alors que la mécanique quantique décrit le comportement des particules à une échelle microscopique.
Les deux théories ont donc des domaines d'application très différents, ce qui explique que toute tentative pour les unifier est particulièrement pénible. Dans les années 1970 et 1980 apparurent des théories qui tentaient avec plus ou moins de succès de surmonter ces difficultés. Comme dans le cas de la grande unification, ces théories sont extrêmement difficiles à départager à l'heure actuelle.

La théorie des supercordes
Intéressons-nous alors simplement à celle qui est le plus en vogue de nos jours : la théorie des supercordes.
Celle-ci se distingue par sa remise en cause du concept de particule. En effet, dans toutes les théories précédentes, les particules élémentaires étaient considérées comme des points dont la taille était strictement égale à zéro.
Dans la nouvelle théorie, les particules élémentaires ne sont plus des entités ponctuelles, mais de minuscules cordes en forme de boucles fermées. La taille de ces cordes est infinitésimale, de l'ordre de 10^-35 mètres.
Nos meilleurs moyens d'observation sont bien évidemment incapables de mettre en évidence si cette idée est correcte ou non, mais sur le plan théorique, l'hypothèse des cordes permet de réconcilier les principes de la relativité générale et de la mécanique quantique.
L'une des prédictions de la théorie des supercordes est l'existence de nombreuses particules jamais détectées à ce jour. Comme nous venons de le voir, les particules élémentaires peuvent être classées en deux catégories : les fermions (quarks et leptons) qui constituent la matière, et les bosons (photons, gluons et autres), qui sont responsables des différentes forces.
D'après la nouvelle théorie, chaque particule de l'un de ces groupes doit avoir un partenaire dans l'autre, un principe que l'on dénomme supersymétrie. Ainsi, par exemple, le photon et le gluon sont associés à des fermions respectivement appelés le photino et le gluino. De même, les quarks et les électrons ont pour partenaires des bosons appelés les squarks et les sélectrons.
La théorie des supercordes prévoit que toutes ces nouvelles particules sont extrêmement massives, mais elle ne permet pas de déterminer exactement à quel point. Ainsi, il est possible que la prochaine génération d'accélérateurs puisse mettre en évidence certains partenaires supersymétriques, mais il se peut aussi que ces particules soient trop massives pour être un jour détectées dans une expérience sur Terre. Ces mystérieuses particules sont en tout cas d'excellentes candidates pour expliquer en partie la masse sombre de l'Univers.
Les dimensions de l'Univers
Un autre aspect de la théorie des supercordes est la remise en cause du nombre de dimensions de l'Univers. Nous sommes habitués à vivre dans un monde à quatre dimensions : trois pour l'espace et une pour le temps (pas pour Manu ca fait 5 avec la plomberie)
Par contre, la théorie des supercordes ne donne des résultats satisfaisants que si l'Univers possède en fait dix dimensions, une pour le temps et neuf pour l'espace. Le monde qui nous entoure ne nous révèle donc que quatre de ces dimensions, les six autres étant cachées et indétectables.
Pour comprendre comment l'Univers peut être doté de six dimensions de plus que ce que nous observons, considérons une analogie avec un tuyau d'arrosage.
Vu de très loin, un tuyau ressemble simplement à une ligne. Pour définir la position d'un point sur cette ligne, il suffit d'un seul nombre, par exemple la distance à l'une des extrémités. De loin, le tuyau ne possède donc qu'une seule dimension. Par contre, lorsque l'on se rapproche, les détails se font plus précis et la section circulaire apparaît clairement. Pour définir la position d'un point sur la surface, il faut maintenant deux nombres, par exemple une distance et un angle. Vu de près, le tuyau possède clairement deux dimensions.
Le phénomène vient du fait que l'une des dimensions du tuyau est beaucoup plus petite que l'autre. De la même façon, la présence de 10 dimensions dans notre Univers est tout à fait possible, à condition que six soit repliées sur elles-mêmes et n'aient ainsi qu'une étendue microscopique.
La taille de ces dimensions peut être aussi minuscule que 10^-36 mètres, ce qui est bien au-delà de la portée ultime de nos expériences les plus précises et explique pourquoi ces dimensions passent inaperçues.

Alors la Chapeau aux méthodes!!
affraid Sleep drunken drunken

Mais en final ! la somme des calculs étant phénoménal, aucune puissance de processeur à ce jour pourrait venir à bout d'un résultat de comparaison probant cette théorie. Il va falloir attendre encore quelques décennies.

Heu j'ai mal à la t'étête là ! je vais me coucher
Sleep Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orion-79
Membre
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: une nouvelle théorie du tout!   Mer 5 Déc 2007 - 12:43

Arretez !!!!!
J'ai mal a la tete

Je reve ou bien notre logo a ete usurpe
Je previens mon armee d'avocats Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dominique
Membre
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 56
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: une nouvelle théorie du tout!   Mer 5 Déc 2007 - 14:44

Mais non je n'ai rien usurpe !

J'ai juste incrusté le Logo ORIONIS sur un Fly signature perso (ce qui me parer tout à fait normal et ainsi faire de la pub).
Si ca gène pas de problème, je peux enlever le LOGO.

Nota : je le trouve franchement Génial le LOGO d'ORIONIS, je ne sais pas qui la fait, mais Chapeau !

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deepsky
Membre
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 46
Localisation : Achères
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: une nouvelle théorie du tout!   Sam 8 Déc 2007 - 19:49

Ben le logo c'est moi kiléfé tu sais bien que je dois tout faire ici Smile.



He les gars je blague....

PS: Tu devrais te faire un logo avec à la base ASTRODOMI Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une nouvelle théorie du tout!   

Revenir en haut Aller en bas
 
une nouvelle théorie du tout!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ile de Pâques, nouvelle théorie
» La théorie du tout?
» Disparition des dinosaures, nouvelle théorie.
» Nouvelle théorie sur le Multivers
» Le trou dans la couche d'Ozone Nouvelle Théorie !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Orionis :: Les Nouvelles astronomiques-
Sauter vers: