Forum Orionis

Forum de discussion du club d'astronomie Orionis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GalerieGalerie  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Le site webLe site web  

Partagez | 
 

 Premières analyses du survol par la sonde Cassini de Japet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 51
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Premières analyses du survol par la sonde Cassini de Japet   Mer 10 Oct 2007 - 20:54

hello

Le 10 septembre dernier, la sonde Cassini effectuait un survol rapproché de Japet, une des plus étranges lunes de Saturne. Les scientifiques ont commencé l'analyse des nombreuses données acquises pendant ce survol. Japet a un diamètre de 1436 kilomètres.


La face ("arrière") lumineuse de Japet en fausses couleurs
On distingue un vaste bassin d'impact de 450 km de large
ainsi que la zone de transition avec la face sombre (sur la droite)
Date: 10 septembre 2007 ; distance de Cassini: 73 000 km environ (mosaïque);
résolution: 426 mètres par pixel.


Japet semble être le siège d'un curieux phénomène de "partitionnement thermique en cascade" assurant le transfert de glace d'eau vaporisée depuis les régions sombres vers les régions plus claires. Ce modèle pourrait expliquer certains points de l'aspect étrange et du contraste spectaculaire de la lune, révélés avec un rare détail dans les images collectées pendant le récent survol de la sonde Cassini.

Les observations infrarouges confirment que la matière sombre est suffisamment chaude (approximativement -146°C ou 127 kelvins) pour permettre une libération très lente de vapeur depuis la glace d'eau. Ce processus est sans doute un facteur essentiel de la localisation si nette des frontières entre les zones de luminosité différente.

Une face sombre, une face claire

"La face avant de Japet sur son orbite autour de Saturne (1) est assombrie par un processus encore mystérieux," indique John Spencer, scientifique de l'équipe responsable du spectromètre infrarouge de la sonde. A l'aide des divers instruments de Cassini, les scientifiques tentent de rassembler les morceaux d'une histoire complexe afin d'expliquer l'apparence de Japet, mais comment expliquer l'origine de cette matière noire. Est-elle native ou provient-elle de l'extérieur? Il a longtemps été supposé que ce matériau provenait d'autres lunes gravitant à une distance beaucoup plus grande de Saturne dans une direction opposée à Japet.

Les scientifiques seraient maintenant plutôt enclins à penser que le processus obscurcissant a pu effectivement débuter de cette manière, mais que des phénomènes thermiques ont par la suite intensifié le contraste comme nous le voyons aujourd'hui.

"Il est intéressant de considérer qu'une idée vieille de plus de 30 ans puisse encore aider à expliquer la différence de luminosité sur Japet," note Tilmann Denk, scientifique de l'équipe imagerie de Cassini. "Des matières poussiéreuses s'enroulent en spirale depuis les lunes externes et frappent Japet de plein fouet, ce qui donne à sa face avant un aspect légèrement différent du reste".

A partir du moment où la face avant est plus sombre, même légèrement, le partitionnement thermique peut s'enclencher rapidement. Une surface foncée absorbe plus de lumière solaire et se réchauffe, explique Spencer, et la glace d'eau à la surface s'évapore. La vapeur d'eau se condense ensuite sur la zone froide la plus proche, comme l'un ou l'autre des pôles de Japet et probablement aussi des secteurs glacés lumineux aux latitudes inférieures sur la face "arrière" de la lune. Ainsi la substance foncée perd sa glace de surface et s'assombrit davantage, et la substance plus claire accumule de la glace et devient encore plus lumineuse, dans un phénomène en cascade. Selon les scientifiques, c'est ce qui expliquerait pourquoi il n'y a pratiquement aucune nuance de gris sur Japet. On n'y observe que du très noir, ou du blanc.

Les données ultraviolettes montrent qu'il existe également une composante non glacée dans les régions lumineuses et claires de Japet. L'analyse spectroscopique devrait permettre d'indiquer si la composition des matériaux de la face sombre est identique à celle des régions sombres de la face claire.

"Les données dans l'ultraviolet nous permettent de distinguer les zones où la glace d'eau est présente de celles où elle ne l'est pas", explique Amanda Hendrix, scientifique de l'équipe du spectrographe ultraviolet au JPL. "A première vue, les deux types de surface ne semblent pas être présentes selon la configuration que nous avions prévue, ce qui est très intéressant,"

En raison de la présence de cratères très petits qui excavent la glace lumineuse du dessous, les scientifiques pensent également que les couches sombres sont peu épaisses, un résultat conforme aux précédentes analyses radar effectuées par Cassini. Mais localement, certains secteurs locaux peuvent être plus épais. Le matériau sombre semble se situer en surface sur la région lumineuse, conformant ainsi l'idée qu'il s'agit d'un résidu laissé par la glace d'eau sublimée.

Japet, coquille de noix

Le voile sur d'autres mystères se lève également peu à peu. De nombreuses données sur la crête montagneuse de Japet qui lui donne son aspect de coquille de noix ont été recueillies. A certains endroits elle semble atténuée. Mais pourquoi cette chaîne ne fait-elle pas entièrement le tour de la lune ? A-t-elle été partiellement détruite après sa formation, ou ne s'est-elle jamais étendue tout autour de Japet ?


Japet lors de l'approche da Cassini ; en fausses couleurs.
Cette vue en croissant met en valeur la crête montagneuse ainsi
que le spectaculaire contraste de luminosité entre les régions.
Date: 10 septembre 2007 ; distance de Cassini: 83 000 km environ (mosaïque);
résolution: 489 mètres par pixel.


Les scientifiques ont éliminé l'hypothèse d'un relief jeune parce qu'il est parsemé de cratères, ce qui révèle son ancienneté. Et la crête paraît trop solide et cohérente pour être le vestige d'un anneau équatorial autour de la lune qui se serait effondré à la surface. Cette théorie ne pourrait pas expliquer les structures tectoniques apparaissant dans les nouvelles images en haute résolution.

bong + de nouvelles images sur le survol du 10 septembre 2007:

http://www.esa.int/esaSC/SEM6K4V7D7F_index_0.html

study Note:
(1) Rappelons que, comme la grande majorité des lunes du Système Solaire, Japet présente toujours le même hémisphère face à Saturne. En conséquence, une même région est également toujours orientée dans le "sens de la marche" de Japet le long de son orbite. Nous l'appelons ici "face avant".

Source: NASA / ESA
Illustrations: NASA/JPL/Space Science Institute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrosurf.com/orionis
deepsky
Membre
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 46
Localisation : Achères
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: Premières analyses du survol par la sonde Cassini de Japet   Ven 12 Oct 2007 - 1:08

tres jolies images
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvie
Membre
avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : Achères
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Premières analyses du survol par la sonde Cassini de Japet   Mar 16 Oct 2007 - 22:22

super les images
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ClearSky
Membre
avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: Premières analyses du survol par la sonde Cassini de Japet   Mar 16 Oct 2007 - 23:06

bravo Article intéressant, belles images, c'est captivant study

Au fait pour savoir de quel matériau est fait Japet faut un casse noix coup de marteau lol!

OK je pingouin
Rég grimace ne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michel
Membre
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Premières analyses du survol par la sonde Cassini de Japet   Mer 17 Oct 2007 - 14:56

la chaine de montagne et vraiment impréssionnante, dommage on en a pas l'altitude.

les images sur leur site sont suréalistes, on a la sensation de neige poudreuse en relief, superbe.

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean_P
Membre


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Et les vidéos du survol !!!!   Mer 17 Oct 2007 - 22:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michel
Membre
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Premières analyses du survol par la sonde Cassini de Japet   Mer 17 Oct 2007 - 23:58

Merci Jean, vraiment trés sympa la video.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premières analyses du survol par la sonde Cassini de Japet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premières analyses du survol par la sonde Cassini de Japet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2017 : Survol de Pan (satellite de Saturne) par la sonde Cassini
» SATURNE: après les anneaux, les arcs
» La Terre prise en photo à 1,5 milliard de kilomètres
» UN CIGARE SUR SATURNE
» Saturne : retour de la sonde Cassini Informations (National Geographic)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Orionis :: Les Nouvelles astronomiques-
Sauter vers: